ELLIOTT BARNES | MEMBRE DU JURY DU CONCOURS "JEU DE MAINS"

March 21, 2019

 

Qui êtes-vous, quel est votre parcours ?

 

Je suis architecte A.I.A. né à Los Angeles

Diplômé en 1985 d’un Master en architecture et urbanisme à la Cornell University de New York, j’ai collaboré en 1986 avec l’Agence Arthur Erikson Architects à Los Angeles et enseigné parallèlement dans des grandes universités américaines, puis à l’ENSAD (Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs).

En 1987, ma rencontre avec Andrée Putman a été décisive puisqu’elle m’a confié ensuite la Direction de son agence éponyme en 1997, jusqu’en 2003.

En 2004 à Paris, j’ai créé ma propre agence et j’ai eu la chance d’être aussitôt sollicité pour des projets haut de gamme : résidentiels, privés, retail, espaces institutionnels, hôtels, spas en France et à l’international.

 

D’où vient votre passion pour l’architecture – et qu’appréciez-vous le plus dans votre métier ?

 

Ma passion et ce qui me plaît le plus dans ce métier vient de différentes sources ; l’obsession d’harmoniser l’esthétique et le fonctionnel ; la volonté de marier ou de mettre en œuvre plusieurs connaissances ; l’émerveillement d’un « renaissance man » puisque j’ai changé de vie en venant m’installer à Paris; la recherche individuelle et ensuite le travail collectif.

 

Quelle importance donnez-vous aux boutons et poignées de porte, dans vos projets ?

 

Pour moi les boutons de portes et poignées sont importants car ils participent à un mouvement d’un espace ou lieu vers un autre. Ils sont donc d’une certaine manière, des conducteurs. Aussi c’est le moment où on entre physiquement en contact avec un immeuble ou une pièce par le toucher. Et grâce à cet instant, il est possible de communiquer une idée ou point de vue. Mais aussi ces éléments jouent un double rôle. Ils assurent une ouverture et une fermeture.

 

Pourquoi avoir accepté d’être membre du jury de ce concours ?

 

Je trouve que c’est important de soutenir les efforts des jeunes élèves.

Participer au jury me permet de partager des choses que j’ai apprises tout au long de ma carrière.

 

Un conseil pour les élèves qui participent  au concours ?

 

« Rien qui ne soit pas pratique ne peut être beau »

Otto Wagner

 

​Vos adresses fétiches à Paris ? (Boutiques, restaurant, musée, etc.)

 

Le restaurant Chez La Vieille ; La Fondation Custodia ; La maison Bonnet ; Legrand Fille et Fils ; Le bar 228 ; l’Arbre à Café ; le Palais Royal ; La galerie Patrick Fourtin ; Galignani ; Cifonelli 75008 ; Le Pont des Arts ; l’Eclaireur Hérold ; le restaurant La Bourse et La Vie.

 

_______________________

 

 

Could you describe yourself and your career?

 

I am an AIA architect. I was born in Los Angeles.

Upon obtaining a Master’s Degree in Architecture and Urbanism from Cornell University in 1985, I started working for the L.A. offices of Arthur Erickson Architects in 1986 while simultaneously teaching in renowned U.S. universities. I then taught at the École nationale supérieure des arts décoratifs in Paris (ENSAD).

1987 was a pivotal year, when I met Andrée Putman who would, ten years later, nominate me director of her eponymous firm until 2003.

In 2004, I founded my own firm in Paris and was lucky to be instantly called upon to work on high-end projects: residential, private, retail, institutional, hotels, spas… both in France and internationally.

 

Where does your passion for architecture come from, and what do you like most about your profession?

 

My passion and what I like most about my profession originate from different sources: my eagerness to match aesthetics with functionality; my desire to combine and employ various fields of knowledge; the wonder of a “renaissance man”, since my life completely changed when I came to live in Paris; individual research as well as team work.

 

What importance do you attribute to doorknobs and door handles in your work?

 

For me, they are crucial because they contribute to the movement from one space or place to another. So in a way, they are conductors. They also embody the moment when one comes into physical contact with a building or a room through touch. And this moment allows you to communicate an idea or a vision. But these elements also play a dual role: they are both an opening and a closing.

 

Why did you accept to be a juror for this contest?

 

I believe it is important to support the endeavours of young students. Taking part in the jury allows me to share some of the things I’ve learnt throughout my career.

 

What would be your advice to the students participating in the contest?

 

“Something impractical cannot be beautiful”. — Otto Wagner

 

What are some of your favourite spots in Paris (shops, restaurants, museums, etc.)?

 

Chez la Vieille restaurant; Fondation Custodia; Maison Bonnet; Legrand Filles et Fils; Bar 228; Patrick Fourtin gallery; Galignani bookshop; Cifonelli; the Pont des Arts bridge; Leclaireur Hérold; La Bourse et la Vie restaurant.

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon
FOLLOW US
INSTAGRAM